Porte de garage : mode d'ouverture et portillon prixportegarage.org ™

En matière de portes de garage, le choix entre les différents modèles est vaste. Et chacun a ses atouts et ses inconvénients. La porte de garage à la française n’est pas très chère mais il faut prévoir un débordement sur l'extérieur. La porte pliante se compose de panneaux articulés par des charnières ; avantageuse en place, elle est délicate à motoriser. La porte de garage basculante est composée d'un panneau unique.

Deux systèmes sont possibles pour la porte basculante : à bras d’équilibrage et à contrepoids. La porte sectionnelle fonctionne avec des panneaux articulés. Ceux-ci se positionnent au plafond ou sur les côtés. Ce modèle coûte plus cher qu'une porte à battants. Finalement, la porte à enroulement consiste en des lames agrafées entre elles.

acheter porte de garage

Ce modèle vous permet un gain de place mais n'autorise pas de porte piéton. Du reste, n'omettez pas pas de décider si vous voulez installer cette entrée piéton. Essentiellement quatre matériaux sont utilisés pour les portes de garage : en l'occurrence l'aluminium, l'acier, le bois et le plastique. Celles en acier sont certainement les plus solides, mais le polychlorure de vinyle est le moins robuste et le moins onéreux. Pour sa part, le bois est tout à la fois élégant et isolant.

Les acheteurs qui désirent éviter les pertes de chaleur avec une porte de garage en alu choisiront une porte renforcée. Pour ce qui est du nettoyage, il est pour ainsi dire inexistant sur une porte en polymère ou en métal, mais nécessaire pour les matériaux naturels. Certains modèles comme la porte à battants pourront être mis en place par un bon bricoleur. A l'inverse, certains modèles réclament clairement un artisan, comme les portes basculantes. Dans tous les cas, contacter un spécialiste donne différents avantages : expérience, engagement mais aussi TVA réduite sur le matériel puis l'installation...

Eviter les déperditions thermique dans un logement passe également par la porte du garage. Si les matériaux naturels ont des propriétés isolantes, il est toujours possible d'améliorer l’isolation dues à une porte en métal et ainsi réduire sa facture énergétique. Un tel modèle peut notamment être couvert d’un isolant en laine végétale ou bien en liège. On trouve d'ailleurs des nécessaires d’isolation autour de 40€ et les montants métalliques seront protégés avec une mousse en polyuréthane.

Porte pliante sur-mesure



Particulièrement dans le cadre d'une rénovation d'un bâtiment ancien, il est possible que la porte de votre garage ne corresponde pas aux tailles habituelles.

Si la différence est petit, on peut adapter un équipement d'usine mais sinon une porte de garage sur-mesure devra être achetée. Celle-ci conviendra parfaitement et garantira de ce fait une bonne isolation. Pour ce faire, il s'avère essentiel d'avoir différentes mesures les plus précises possibles et de contacter un spécialiste qualifié.

Comment motoriser la porte de garage



Même déjà posée, une porte de garage peut être équipée d’une motorisation. A vis sans fin, avec rail, à bras… Il en existe plusieurs sortes, cependant, chaque motorisation ne s'installe pas sur toutes les portes de garage.

Par exemple, une porte à enroulement s'équipe d'un moteur tubulaire axial et finalement la porte basculante supporte bien un moteur à chaîne. Sans compter l'installation, une motorisation vaut entre 150 et 800€, garantissant quoiqu'il en soit confort à la famille comme sécurité à la porte de garage.

Des tarifs variés selon les modèles



Il vous en coûtera entre 300 et 4000€ pour une porte de garage. Cela dépend de la taille, du type d’ouverture et du matériau. Les portes à battants sont les plus économiques, alors que les portes sectionnelles latérales sont les plus chères.

Une porte en bois standard vaut quelques centaines d'euros, alors que le prix monte jusqu'à 3 000€ pour une porte similaire fabriquée avec des essences exotiques. Les tarifs font ainsi le grand écart, et il convient de préciser ses besoins et son budget.